Accueil > Mon cadre de vie > Sécurité

SÉCURITÉ

SÉCURITÉ

OBLIGATION LÉGALE DE DÉBROUSSAILLAGE

SÉCURITÉ

OBLIGATION LÉGALE DE DÉBROUSSAILLAGE

OBLIGATION LÉGALE DE DÉBROUSSAILLAGE

Le département des Alpes-Maritimes est soumis à un risque élevé d’incendie de forêt sur la majeure partie de son territoire ; le débroussaillement constitue la principale mesure préventive à mettre en place.

À ce titre, il est réglementé et rendu obligatoire par le code forestier. L’arrêté préfectoral 2014-452 du 10 juin 2014 précise la nature de ces obligations.

C’est en hiver ou au début du printemps, où le risque d’incendie de forêt est modéré à faible, et en tout état de cause avant la saison estivale, que le travail de débroussaillement doit être effectué.

L’article L.134-6 du Code Forestier prévoit une obligation de débroussaillement autour des constructions, chantiers et installations de toute nature, sur une profondeur de 50 m à 100 m selon prescriptions.

Le non-respect des obligations légales en matière de débroussaillement favorise la propagation du feu à certaines constructions et des dégâts importants peuvent être à déplorer ainsi que la mise en danger de vies humaines.

www.alpes-maritimes.gouv.fr/Politiques-publiques/Agriculture-foret-et-espaces-naturels/Prevention-des-feux-de-foret

Courrier Administres Obligations débroussaillement

L’entretien et l’élagage des plantations qui bordent les routes, voies, rues et chemins est une obligation des riverains pour prévenir les risques et ne pas gêner le passage des piétions et la circulation automobile, les végétaux doivent être taillés au ras de la clôture, conformément au Code de la Voirie Routière – article R116-2-5.

Nous invitons les propriétaires à procéder aux travaux de taille nécessaire de leurs haies et à l’enlèvement des bois empiétant ou surplombant le domaine public.

Le département des Alpes-Maritimes est soumis à un risque élevé d’incendie de forêt sur la majeure partie de son territoire ; le débroussaillement constitue la principale mesure préventive à mettre en place.

À ce titre, il est réglementé et rendu obligatoire par le code forestier. L’arrêté préfectoral 2014-452 du 10 juin 2014 précise la nature de ces obligations.

C’est en hiver ou au début du printemps, où le risque d’incendie de forêt est modéré à faible, et en tout état de cause avant la saison estivale, que le travail de débroussaillement doit être effectué.

L’article L.134-6 du Code Forestier prévoit une obligation de débroussaillement autour des constructions, chantiers et installations de toute nature, sur une profondeur de 50 m à 100 m selon prescriptions.

Le non-respect des obligations légales en matière de débroussaillement favorise la propagation du feu à certaines constructions et des dégâts importants peuvent être à déplorer ainsi que la mise en danger de vies humaines.

www.alpes-maritimes.gouv.fr/Politiques-publiques/Agriculture-foret-et-espaces-naturels/Prevention-des-feux-de-foret

Courrier Administres Obligations débroussaillement

L’entretien et l’élagage des plantations qui bordent les routes, voies, rues et chemins est une obligation des riverains pour prévenir les risques et ne pas gêner le passage des piétions et la circulation automobile, les végétaux doivent être taillés au ras de la clôture, conformément au Code de la Voirie Routière – article R116-2-5.

Nous invitons les propriétaires à procéder aux travaux de taille nécessaire de leurs haies et à l’enlèvement des bois empiétant ou surplombant le domaine public.

Le département des Alpes-Maritimes est soumis à un risque élevé d’incendie de forêt sur la majeure partie de son territoire ; le débroussaillement constitue la principale mesure préventive à mettre en place.

À ce titre, il est réglementé et rendu obligatoire par le code forestier. L’arrêté préfectoral 2014-452 du 10 juin 2014 précise la nature de ces obligations.

C’est en hiver ou au début du printemps, où le risque d’incendie de forêt est modéré à faible, et en tout état de cause avant la saison estivale, que le travail de débroussaillement doit être effectué.

L’article L.134-6 du Code Forestier prévoit une obligation de débroussaillement autour des constructions, chantiers et installations de toute nature, sur une profondeur de 50 m à 100 m selon prescriptions.

Le non-respect des obligations légales en matière de débroussaillement favorise la propagation du feu à certaines constructions et des dégâts importants peuvent être à déplorer ainsi que la mise en danger de vies humaines.

www.alpes-maritimes.gouv.fr/Politiques-publiques/Agriculture-foret-et-espaces-naturels/Prevention-des-feux-de-foret

Courrier Administres Obligations débroussaillement

L’entretien et l’élagage des plantations qui bordent les routes, voies, rues et chemins est une obligation des riverains pour prévenir les risques et ne pas gêner le passage des piétions et la circulation automobile, les végétaux doivent être taillés au ras de la clôture, conformément au Code de la Voirie Routière – article R116-2-5.

Nous invitons les propriétaires à procéder aux travaux de taille nécessaire de leurs haies et à l’enlèvement des bois empiétant ou surplombant le domaine public.

APPEL À LA PARTICIPATION CITOYENNE

“Un contrat moral entre gendarmes et habitants, une union autour de valeurs communes de cohésion et de respect.”

La commune de Peille a mis en place le dispositif de participation citoyenne à travers ses quartiers en collaboration avec la Brigade de Gendarmerie de l’Escarène.

Un maillage de personnes volontaires dans l’ensemble des quartiers est constitué afin d’assurer une vigilance passive, dans le respect de la vie privée de ses concitoyens, sur des déplacements ou comportements suspects, afin de diminuer les cambriolages, actes de délinquance ou agressions.

À l’entrée de nos quartiers, un panneau « Ici les Voisins sont Vigilants » signale son adhésion à l’opération.

Quand un “Voisin dit Vigilant” observe un fait suspect ou très inhabituel, il appelle son référent de quartier qui, lui-même, appelle la Gendarmerie ou la Police Municipale pour reporter les éléments mémorisés : plaque d’immatriculation, signe distinctif, voisin concerné, coordonnées des témoins.

Référent Mairie de Peille : Monsieur Bernard GIRAUD, Adjoint au Maire

En sa séance du 6 février 2019 Délibération n°2019-3, la conseil municipal de Peille a voté pour la création d’une Réserve Communale de Sécurité Civile.

La réserve communale de sécurité civile est constituée de citoyens volontaires et bénévoles pouvant être mobilisés en appui des pouvoirs publics afin de prévenir et gérer les risques majeurs présents sur le territoire de la commune. À cet effet, les RCSC participent au soutien et à l’assistance des populations, à l’appui logistique et au rétablissement des activités.

Placé sous l’autorité du mairie au titre de ses pouvoirs de police, son engagement est limité au territoire communal ( sauf exception notamment lorsqu’un événement touche une commune voisine et qu’une demande émane de l’autorité compétente, maire ou préfet).


Vous souhaitez postulez?                Envoyer une lettre de motivation par mail à mairie@peille.fr
                                                                     ou par courrier à Mairie, Place Carnot – 06440 Peille

APPEL À LA PARTICIPATION CITOYENNE

“Un contrat moral entre gendarmes et habitants, une union autour de valeurs communes de cohésion et de respect.”

La commune de Peille a mis en place le dispositif de participation citoyenne à travers ses quartiers en collaboration avec la Brigade de Gendarmerie de l’Escarène.

Un maillage de personnes volontaires dans l’ensemble des quartiers est constitué afin d’assurer une vigilance passive, dans le respect de la vie privée de ses concitoyens, sur des déplacements ou comportements suspects, afin de diminuer les cambriolages, actes de délinquance ou agressions.

À l’entrée de nos quartiers, un panneau « Ici les Voisins sont Vigilants » signale son adhésion à l’opération.

Quand un “Voisin dit Vigilant” observe un fait suspect ou très inhabituel, il appelle son référent de quartier qui, lui-même, appelle la Gendarmerie ou la Police Municipale pour reporter les éléments mémorisés : plaque d’immatriculation, signe distinctif, voisin concerné, coordonnées des témoins.

Référent Mairie de Peille : Monsieur Bernard GIRAUD, Adjoint au Maire

En sa séance du 6 février 2019 Délibération n°2019-3, la conseil municipal de Peille a voté pour la création d’une Réserve Communale de Sécurité Civile.

La réserve communale de sécurité civile est constituée de citoyens volontaires et bénévoles pouvant être mobilisés en appui des pouvoirs publics afin de prévenir et gérer les risques majeurs présents sur le territoire de la commune. À cet effet, les RCSC participent au soutien et à l’assistance des populations, à l’appui logistique et au rétablissement des activités.

Placé sous l’autorité du mairie au titre de ses pouvoirs de police, son engagement est limité au territoire communal ( sauf exception notamment lorsqu’un événement touche u